grotte cosquer calanques

Quand on évoque les calanques de Cassis et en particulier le Cap Morgiou, vacanciers et plaisanciers pensent tout de suite à la randonnée et à des moments paisibles dans un cadre idyllique. Sauf que non loin de là, la grotte Cosquer, grotte sous-marine ornée paléolithique, nous reconnecte avec l’histoire. Pour préserver le patrimoine et les gravures rupestres, des relevés ont débuté à l’automne avec comme objectif un projet reproduit grandeur nature et présenté pour 2020, à la Villa Méditerranée de Marseille.

Un sauvetage historique dans les profondeurs. La grotte Cosquer, située dans la calanque de la Triperie près du Cap Morgiou, renferme des trésors inaccessibles au grand public car situés à 37 mètres de profondeur. Les principales chasses des âges glaciaires ont été reproduites sous forme de gravures rupestres, dessins aussi appelées pétroglyphes. Classée monument historique depuis 1992, la grotte Cosquer, nommée en l’honneur du plongeur Henri Cosquer qui l’a découverte un an plus tôt, est actuellement le lieu d’une grande opération de préservation.

Un trésor paléolithique dans les calanques

La montée des eaux représente une réelle menace pour cet endroit hors du temps où l’on peut trouver des gravures remontant à -27000 ans. La Direction régionale des affaires culturelles en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Drac PACA) entend mener à bien ce projet de sauvegarde. Actuellement, des plongeurs professionnels s’activent scanner en main et détonnent avec le cadre plus oisif des calanques. Le jeu en vaut la chandelle, pour les scientifiques comme les amateurs d’archéologie et des calanques en général.

Des relevés à la pointe de la technologie vont permettre d’établir une sorte de fiche technique de la gravure : le matériel utilisé, les tracés établis, le geste du graveur ou encore le nombre de personnes liées à cette œuvre. Une grande première en matière d’origine anthropique. De belles et grandes révélations sont attendues et cette fois-ci, le grand public pourra en profiter puisqu’une reproduction grandeur nature est espérée en 2020, avec comme écrin la Villa Méditerranée à Marseille.