L’été arrivant, les touristes vont reprendre possession des calanques pendant quelques mois. Avec les problèmes climatiques, la pollution et les traces laissées par les touristes, une des missions principales des locaux est de préserver ce territoire. Le printemps a donc lancé plusieurs missions importantes.

Un grand nettoyage des calanques par l’opération « Calanques propres »

C’est en 2003 que l’initiative des « Calanques propres » a été lancée pour prévenir les populations des risques qui courraient si rien n’était fait pour protéger le Parc Naturel. En 2008, ce sont officiellement le Parc des Calanques accompagné de l’association Mer-Ter qui ont pris la main sur cette action.

les calanques un espace protégé

En 2017, les 1700 volontaires avaient ramassé plus de 130 m3 de déchets dont plus de 10m3 uniquement sur les côtes cassidennes. Les chiffres sont là et sont intolérables pour les dirigeants des associations. A ce niveau là, c’est à l’Etat de faire quelque chose.

Cette année, le 26 mai, a eu lieu cette 15ème édition du grand nettoyage de calanques. Malheureusement rien de positif pour nos amis des calanques. Sur le littoral de Cassis, plus de 30m3 ont été récupérés, soit trois fois plus que l’année dernière. Les volontaires ont pu trouver toutes sortes d’objets, de simples emballages et même des objets électroménagers ou du mobilier.

Ces chiffres ont quand même alerté l’ONF et la métropole d’Aix-Marseille qui ont promis de lancer des actions pour réduire ces atteintes au patrimoine littoral. La proximité par rapport à Marseille (moins de 10 kilomètres) est une des principales causes de ces dégâts.

Une nouvelle vie pour le château de Port-Miou

Les calanques ne sont pas là seulement pour nous apporter de mauvaises nouvelles ! Bien au contraire, la grande maison surplombant la calanque de Cassis a été rénovée après de nombreuses années d’abandon. Elle abritera en 2019 la Maison du Parc National.

les calanques un espace protégé

Historiquement, cette bâtisse a été construite par un marquis souhaitant loger certains de ses proches. Par la suite, elle a été mis à disposition de ouvriers travaillant dans les carrières environnantes. Aujourd’hui une nouvelle vie va être offerte à ce bâtiment, même si certaines entités locales auraient préféré une destruction.

Un bureau sera également installé à disposition des effectifs luttant pour l’écologie dans les calanques. Elles sont donc en perpétuel changement et les autorités misent donc sur l’écologie tout en continuant à promouvoir le tourisme. Affaire à suivre.